31 juillet 2006

MERCI et trucs en vracs:

Tout d'abord, de la part de Nicolas, merci à toutes et à tous pour votre soutient. Il est rentré Mercredi dernier à la maison. Au passage un grand BRAVO et un énorme MERCI à l'armée française et aux équipes du SAMU 92/38/75 présentes sur place.

Puis, dans la série "il faut bien continuer à vivre", une petite histoire racontée par mon oncle. Il vit à Hadath, sur une colline (mini-colline) qui donne sur l'aéroport et la mer. La vue est belle quand il ne pleut pas des bombes. Ce week-end mon bon tonton décide, on ne sait trop pourquoi, que c'est un bon jour pour laver les rideaux du balcon. La raison invoquée est que les voisins s'étant réfugiés dans les montagnes, ils ne seront pas gênées par les trombes d'eau qu'il avait l'intention de balancer sur ses beaux rideaux. Bon, idée saugrenue certes, mais il la met en oeuvre. En plein lessivage un drone Israélien (avion sans pilote) le survole, je suppose que ce bonhomme s'activant sur ce balcon du 11ème étage leur à sembler suspect...un seau d'eau est si vite confondu avec un bonne roquette Katioucha...donc je disais avant de m'interrompre si grossièrement : un drone israélien le survole une fois, puis une seconde...forcement la question qui s'impose est "et là, tu as fais quoi?", savez vous ce qu'il a fait? Il a servi son plus beau sourire, fais un signe de la main et à continuer son lessivage...comme quoi dans la famille on a tous le cerveau qui fais des bulles!

Enfin, voilà, allez have a nice day et Enjoy :)

Premières bombes sur l'aéroport...il y a déjà 3 semaines...

26 juillet 2006

Le pays des Cèdres : entre la peste et le choléra!

Par où commencer, ou plutôt par où sortir d’un conflit vers lequel on a été entraîné comme l’agneau pascal que les Israélites immolent chaque année à Pâques. Mais cette fois-ci, ce n’est pas le soi-disant « peuple élu de Dieu » qui se charge de mettre en route la boucherie, mais le fameux « parti de Dieu » qui prend la relève, et offre aux fils de Moïse le pays des Cèdres sur un bûcher, prêt à l’immolation.
Que faire dans cette nation offert en holocauste sur l’autel du Proche-Orient, aux épaules brisées par le lourd fardeau de cette guerre qui l’annihile sans merci et qui lui ferme les yeux, léguant à ses rejetons des problèmes économiques, éthiques, politiques, et sociaux. Comment dépeindre la situation dans laquelle est enseveli mon pays ?
Au temps du roi Salomon, deux femmes de mauvaises vies étaient venues récriminer auprès du roi pour que ce dernier puisse mettre terme à leur problème : elles se querellaient à cause d’un enfant. Chacune attestait être la mère biologique de ce nourrisson. Pour clore l’affaire, le roi proposa de scinder l’enfant en deux avec son épée, afin que chaque mère en prenne une moitié.
Pour moi l’histoire s’arrête à ce point-là, sans avoir de conclusion précise. Ainsi, je pourrai comparer ce texte biblique à l’état de mon pays qui vit une situation analogue à celle que je viens d’énoncer. Mon territoire est cet enfant dont on ignore le sort, et qui est inapte de formuler son avis sur le choix de son trépas ou de sa survie. Les deux femmes de mauvaises vies représentent chaque tribu ou groupe d’individus qui se disputent sans arrêt pour profiter de ses richesses et pour arriver à un but, égoïste, égocentrique, maléfique …
Résultat : le pays agonise, il est au point de rendre l’âme et de livrer son sort à ceux qui vont se déclarer vainqueurs. Et le problème, c’est qu’aucune de ces deux « femmes » n’est la vraie mère du pays.
Les Libanais, sont pris dans un étau : entre la peste et le choléra, entre le marteau et l’enclume, entre le cèdre et l’olivier… ou plus clairement, entre la milice du Hezbollah se devant d’être Libanaise, mais qui a conduit tout le pays à la ruine presque totale – je me demande quel patriotisme ils prônent – et entre une communauté terroriste, traditionnelle, tribale et talmudique, qu’est l’état d’Israël.
Je clos en espérant que la prophétie d’Isaïe se réalisera et très prochainement : « Dans peu de temps, très peu de temps, le Liban se changera en verger, et le verger sera pareil à une grande forêt ». (Isaïe 29, 17) Marie-Josée Rizkallah
Pas mieux...Enfin, voilà, allez have a nice day et Enjoy :)

25 juillet 2006

Ya Israël...

Letter to Israel: You have made a terrible mistake

by Chercheuse d'Or

Bravo ya Israel...

You are destroying Lebanon, and it's the worst move you ever could have made.

Everyone who can is leaving. And they're not just going to sit tight until this ends, packed bags waiting by the door... they're looking for jobs outside Lebanon, resettling.

The Israeli fantasy of the Lebanese rising up against Hezbollah won't happen. Why? Because Hezbollah supporters will soon be the only ones left in the country.

Just a few minutes ago, a dear friend of mine called to say he was evacuating in a few hours for the Gulf. One of the people I thought would never leave. But he has no work here anymore, and he just can't afford to stay. I begged him to promise he'll come back when this is over. The sadness in his voice as he replied cannot be described.

"Carine... come back to what?"

You are driving everyone away. Why do you hit towns like Ehden and Jounieh, why do you hit LBC towers and Lebanese army installations, if you are only after Hezbollah? The supermarkets are stripped bare, the streets are empty. People simply cannot stay.

After you lift your siege, the only people left in Lebanon will be the poor Shia who have lost everything in the war: friends, families, their homes. Even if you succeed in destroying Hezbollah, do you think 100 new Hezbollahs won't spring up from all this misery?

And where will the displaced live, now that their towns and neighborhoods have been decimated? A friend in the Chouf reports that his entire town has been taken over by southern Shia-- and their militiamen, who now roam the streets. So the Druze residents of the village have all left.

In Achrafieh, Lebanese Forces members have started patrolling at night to make sure displaced people don't try to break into buildings or cause trouble in the streets. It reeks of impending sectarian conflict.

The most ironic part, ya Israel, is that Lebanon is the only country in the region that could've potentially, someday, been a friend. A warm peace rather than a cold one. I always heard, from people who'd travelled to Israel, that the two countries were remarkably similar (aside from the big political issues, of course). They said Tel Aviv was essentially Beirut in Hebrew. And recently, the subject of peace had started to enter polite conversation here.

No one is talking about peace anymore. Aside from the obvious reason-- no one will forget (or forgive) the atrocities committed here for a long, long time-- people also won't bring it up because it's irrelevant. Peace was usually discussed in the context of it being good for tourism and the economy.

What tourism? What economy? Both are dead here.

Shops and businesses are closing every day. Most of my friends have lost their jobs.

Yes, ok: you had to get your soldiers back. Ok, you wanted to get rid of Hezbollah once and for all. But your soldiers are still missing, and you have made your own country far less safe. You may say that Lebanon brought this upon itself, but that is exactly what people will be saying to you, ya Israel, in the future.

You have made the situation much, much worse for yourself. And you have killed something fragile that you ought to have nourished: a liberal Arab neighbor.

I don't want to start considering that Lebanon may be dead forever, that the businesses won't reopen, that life won't flow back into Beirut. Because if that is really true, I'm not sure I will ever be able to be happy again.

I feel like my heart is dead right now, because this country is and always has been my whole heart.

I'm sorry to be so pessimistic, it is not like me at all. But slowly, I've gotten the creeping feeling my persistent optimism may just be denial. Please, if anyone has hope, leave some in the comments...

***
Just as I am about to hit publish, another bomb shakes my home. Please Israel, put down your weapons. If there is still time to save my country, it is a matter of hours or days, not weeks or months.

24 juillet 2006

Enfin!!!

Rapide update: au moment où je vous écris Nicolas se trouve sur le ferry Beyrouth - Larnaca...on y arrive...selon l'ambassade le voyage devrait prendre 35 heures entre le départ de Beyrouth et l'arrivée à Paris. Ce dernier détail a fait dire à maman "il y a vraiment un truc avec les 35 heures en France".

Enfin, voilà, allez have a nice day et Enjoy :)

22 juillet 2006

Update:

Ma tante et ses trois filles (8; 5 et 3 ans) sont arrivées à Chypre avec d'autres citoyens américains. Elle l'a joué au culot, en effet, malgré ses filles, son mari aux US etc etc elles n'étaient pas prioritaires, alors elle a juste débarqué devant l'ambassade et a fait le forcing pour prendre le ferry vers Chypre...ça a marché, et d'une...

Nicolas est toujours au Liban, il est le numéro 1342 ou quelque choses comme ça...pas prêt d'évacuer apparemment malgré que l'ambassade lui avait promis de l'appeler jeudi ou vendredi. Ceci est dû à un certain nombre de passe droit, de gens qui connaissent de gens etc etc...on a aussi décidé de la jouer comme ça, alors deux ou trois coup de fils plus tard sont nom se retrouve parmi le haut de la pile. Le plus drôle c'est que le quai d'Orsay explique à la personne qui appelle pour mettre son nom en prioritaire qu'ils n'ont jamais entendu parler de lui, que Nicolas Y. n'existe pas sur les listings Paris!!!! JE LES AIS APELLES DEUX FOIS, avec force numéros de téléphones, mails et moyens de nous contacter à Paris et de le contacter là bas!!! C'est quoi ces imbéciles, il y a des gens inquiets qui attendent, des deux côtés de la méditerranée! Bon, je me clame un peu....en clair Nicolas va faire comme ma tante demain matin, il va être devant l'ambassade à 7 heures du matin et tenter de la jouer au culot et à la tchatche. La tchatche...ça il sait faire...vendre un télé haute définition à un aveugle? Pas de soucis ;) On est libanais, il faut bien qu'on ai quelque chose d'utile dans notre patrimoine génétique! Courage mon grand, tiens moi au courrant demain...

J'espère à très très vite cette semaine...je t'aime!

Enfin voilà...

21 juillet 2006

...

UNITED NATIONS (AFP) - US Ambassador John Bolton said there was no moral equivalence between the civilian casualties from the Israeli raids in Lebanon and those killed in Israel from "malicious terrorist acts".
Asked to comment on the deaths in an Israeli air strike of eight Canadian citizens in southern Lebanon Sunday, he said: "it is a matter of great concern to us ...that these civilian deaths are occurring. It's a tragedy."
"I think it would be a mistake to ascribe moral equivalence to civilians who die as the direct result of malicious terrorist acts," he added, while defending as "self-defense" Israel's military action, which has had "the tragic and unfortunate consequence of civilian deaths". "It's simply not the same thing to say that it's the same act to deliberately target innocent civilians, to desire their deaths, to fire rockets and use explosive devices or kidnapping versus the sad and highly unfortunate consequences of self-defense," Bolton noted.


...no comment

Dear World Leaders:

by Maya

Dear World Leaders,

This letter is a plea from the Lebanese people, and friends of Lebanon . We urge you to exercise any political influence you may have to guide a cease fire between Israel and Hezbollah. Negotiations must take place. The violence that has escalated in Lebanon has gotten out of control, it is insanity! The people of Lebanon are suffering; the Lebanese economy will suffer deeply for years to come. As I am sure you know anger, resentment, and poverty can only lead to further extremism. For the welfare of Lebanese citizens, Israeli citizens, the stability of the Middle East , and indeed the world, we implore you to take action as soon as possible to prevent further violence, destruction, and casualties.

Sincerely,
Friends and Citizens of Lebanon

The French President: Go to this site click on Ecrire au President and copy paste this text in the box provided.
Its your choice, you can send this email to the one, more than one, or all of the following below. Also, please feel free to send this to anyone you deem appropriate and to add your personal touch to the letter. But always try to keep it polite and civilized. Thank you.
Enfin; voilà...


19 juillet 2006

Mais la vie continue:

Hier soir, à l'Hôtel Dieu de France, à Beyrouth la soeur de ma tante a accouchée...Welcome à la vie et au Liban mini truc...rassure toi, quand il n'y a pas de bombardements, d'assassinats, d'attentats, d'armées d'occupation en tous genres ou de batailles inter-confessionnelles, c'est un pays agréable à vivre.

Retranscription d'un chat avec une amie à Beyrouth:
Moi: Bon sinon tout ça mis à part, ça va?
Elle: Oauisss, on sort ce soir, on va sûrement allez dîner au Sahra à Ballouné.
M: Ah bon? C'est quoi ce délire?
E: Ben il faut continuer à vivre non?
M:...oui mais....
E: enfin on va sortir dîner...on se le fait croire, on choisis le resto, on réserve, mais on final on sait que c'est pas vrai...les bombardements vont reprendre, on ne quittera pas Beyrouth, on va se planquer dans les abris ou dans la cage d'escalier et le resto nous passera sous le nez. Donc pas vraiment de resto, mais au final pendant quelques heures on se sera donné l'illusion de vivre comme des gens normaux.
M: Bon, alors demain soir on dine dans un petit italien que j'adore, je fais la résa, ok?
E: Nickel, à demain soir, bises :)

Enfin, voilà...

18 juillet 2006

Dispatch!

Voici un mail reçu hier par papa de la part d'un ami vivant au Canada et qui était en route vers Beyrouth pour un mariage:

"Hi V****
Hope all is well. Amal and Carol were in Budabest when the airport closed. So they together with Walid and his family went to Dubai. While Mounir and Rabih were in Frankfurt, they returned last night to Toronto. Their familes are already in Lebanon with Fadi and my parents also."

Enfin, voilà...

17 juillet 2006

Pour toi:

Nicolas mon grand, j'ai eu le ministère au téléphone. Je leur ai redonné tes coordonnées. Ils te disent de:
  • Rappeler l'ambassade NON STOP jusqu'à ce que t'arrive à joindre quelqu'un pour encore une fois redonner tes infos et discuter de l'évacuation: 01.420.000 ou 03.566.388
  • L'évacuation se fera du port de Beytouth ou de Jounieh en ferry ou hélico vers Larnaca, puis avions jusqu'a Paris
  • Ils te diront si c'est eux qui viendront te récupérer à la maison ou si c'est à toi de te débrouiller pour rejoindre le port.
  • Tu n'es PAS prioritaire, alors en attendant, patience, reste à la montagne avec tout le monde et courage.
Je t'aime...Enfin, voilà...

16 juillet 2006

SMS à la Communauté française au Liban

14/07 19:00
Consignes d’extrême prudence renouvelées. Accès à la Syrie par Masnaa à partir de Beyrouth fortement déconseillé. Maintien à domicile recommandé si quartier sûr. Limiter déplacements à l’indispensable.

Nicolas habibi, ne bouge pas, reste à la maison. Je t'aime, je pense à toi tout le temps.
Youri - ton frère

History repeating itself:

Aug. 16, 1982

Enfin, voilà...

15 juillet 2006

Mais laissez nous tranquille!!

"Selon le haut responsable du renseignement israélien, une centaine de soldats iraniens seraient au Liban et auraient aidé l'organisation à tirer le missile qui a endommagé vendredi soir un bâtiment de la marine israélienne, tuant un soldat et faisant trois disparus. La milice chiite a démenti ces accusations. "

"Mais des désaccords concernant la légitimité des attaques du Hezbollah contre Israël risquent d'empêcher les participants de parvenir à un consensus, selon des délégués. Le ministre saoudien des Affaires étrangères Saudi al-Faisal a dénoncé les actes "inattendus, inappropriés et irresponsables" du Hezbollah, tandis que la Syrie a apporté son soutien à la milice, parlant d"'actes de résistance", "légitimes"."
Source Nouvel Obs
Putain jamais je n'aurais cru être d'accord un jour avec l'Arabie Saoudite!!

LAISSEZ NOUS TRANQUILLE, aussi bien Tsahal que le Hezb, que l'Iran, que la Syrie...partez, laissez nous en paix bordel!

Les vieux réflexes ne meurent jamais:

3h du matin, la nuit de mercredi à jeudi : le silence….puis un bruit assourdissant…des flammes dévorent l’aéroport, il pleut des bombes sur Beyrouth. Courir vers les abris. Une accalmie…vite, à la voiture, les enfants, les grands parents, les oncles et tantes…tout le monde est là…rouler vers la maison à la montagne, rester tous ensemble, espérer que les bombes tomberont sur d’autres routes, pas sur celle-ci…pas maintenant…Mais tout ceci est fait sans panique, quasi naturellement, les vieux réflexes ont la dent dure…

Une tranche de vie à Beyrouth racontée par mon frère au téléphone…je pense à vous, je vous aime, courage.

Enfin, voilà...

13 juillet 2006

Les Guerres du Liban:

Post, malheureusement, rattrapé par l'actualité:

Les Guerres du Liban 1/2

Sent by Youyou

Les Guerres du Liban 2/2

Sent by Youyou


Les Guerres du Liban, nos 30 ans de guerres, en passant par les accords du Caire et la bataille de Souk-el-Garb. Tout ça, en deux fois 10 minutes. Vidéos formidables, engagées politiquement (avec quelques approximations historico-politiques) mais qui permettent de faire le tour de nos 30 ans de guerre en 20 minutes.

Si vous êtes intéressés par le Liban et que vous avez envie d'avoir un overview rapide sur quand, quoi et pourquoi nous nous sommes entretués et pourquoi nous avons été les dindons de la farce (de la Syrie, des autre pays arabes, des USA, d'Israël, de l'Iran, de la Libye etc etc...) alors prenez 10 minutes et regarder ces vidéos.
Videos, courtesy of www.souwar.com

Bon mes enfants, je vous confie le blog pour ce long week-end qui sera probablement sans internet pour cause d'Atlantique. Alors bonnes vidéos et soyez sages. Chantal, Barbatruc pas de cochonneries! De toute façon Roumi veille sous l'oeil goguenard de imperator :)

Enfin, voilà, allez have a nice day et Enjoy :)

Nasrallah: l’arrogance tranquille

Qu’est-ce qu’ils auraient été félicités, encensés, par tous, sans couac, sans réserve, ces vaillants garçons, ces stratèges assez ébouriffants, s’ils avaient été mener leur flamboyante opération anti-israélienne à partir de Gaza, ou, mieux, à partir de la Syrie et du tranquillissime Golan (en profitant évidemment de l’occasion pour libérer, avec le même enthousiasme, les dizaines de prisonniers libanais qui continuent de croupir ou de mourir dans les geôles syriennes). Qu’est-ce qu’ils auraient pu être fiers, ces combattants de la bonne cause, ces dirigeants hezbollahis, s’ils avaient mutliplié leurs kidnappings, cette fois de bonne guerre, mais en évitant juste d’y inclure la totalité de leurs compatriotes, l’ensemble du peuple libanais.
Parce que là, il n’y a vraiment pas de quoi bomber le torse ou quoi que ce soit d’autre, d’ailleurs ; là, c’est indécent. Un bon œil, commentant hier la prestation télévisée d’un Hassan Nasrallah qui semble désormais totalement déconnecté des réalités, des besoins et des urgences du Liban, a eu cette phrase géniale, ce slogan publicitaire énorme : L’arrogance tranquille. Le patron du parti de Dieu a sans doute besoin de prendre, comme tous ses compatriotes, hommes politiques, dignitaires religieux ou simples citoyens, quelques jours de vacances : un peu de soleil, de mer, de calme, de sérénité, de vitamine C, ne peuvent faire de mal à personne. Au contraire.
Répéter chaque treize du mois que le Hezbollah bafoue sans discontinuer la fondamentale notion d’État, cela commence à être totalement fatigant. Répéter chaque treize du mois que le Hezbollah n’entend visiblement pas s’intégrer le moins du monde dans le tissu sociopolitique libanais, dans le sens qu’il n’entend aucunement renoncer, comme toutes les autres fractions l’ont fait, à ses mortels privilèges, cela commence à être totalement fatigant. Répéter chaque treize du mois que le Hezbollah jette le Liban dans l’illégalité internationale, cela commence à être totalement fatigant. Répéter chaque treize du mois que le Hezbollah ne peut plus se permettre de jouer un jeu aux règles fixées par Téhéran et Damas, cela commence à être totalement fatigant.
Mais, dans tous les cas, moins, mille fois moins fatigant que ce qui a été fait hier. Et c’est là tout le malheur, toute la malédiction d’une race – oui : une race, la libanaise –, obligée, à chaque fois qu’elle pense pouvoir vivre, de recommencer à se cacher pour survivre.
En jouant au bras nucléaire de la Syrie et de l’Iran contre Israël à partir du sol libanais ; en volant au secours du Hamas au lieu d’aider au sauvetage de l’économie libanaise, du tourisme libanais, des spécificités libanaises ; en autorisant les milliards de dollars de pertes et, bien plus inestimables encore, les morts et les blessés ; en compromettant les festivals et la culture ; en offrant sur un plateau d’or aux bouchers israéliens la chance de détruire ce qu’il y a de plus symbolique dans ce pays-mosaïque : les ponts, surtout ceux qui relient ce cher, si cher Sud au reste du pays ; en hypertrophiant sa place sur l’échiquier régional comme il l’a fait hier, en gigantisant son volume proche-oriental, le Hezbollah a proportionnellement nanisé son poids local. De l’intérieur, aucun parti désormais ne divise autant que celui de Hassan Nasrallah, aucun parti, paradoxalement, n’est plus aussi réduit à se défendre, à justifier ses options, à multiplier, fort de son privilège arsenal, les mises en garde qui sonnent comme autant d’inacceptables menaces. Passer aussi vite du magnifique statut de fédérateur à celui, bien moins glorieux, bien plus pernicieux, de fédéralisateur, voilà une bien curieuse anamorphose, une bien malheureuse évolution.
« Mais, aujourd’hui, l’heure est à la solidarité. Je demande aux Libanais d’agir avec responsabilité et j’espère que personne ne se comportera d’une façon qui pourrait servir de couverture à Israël. » Cette leçon d’un homme qui, visiblement, aurait pu faire rougir ces stratèges géniaux qu’étaient Napoléon et Hannibal, aurait été superbe si Hassan Nasrallah avait eu la bonne idée de l’appliquer avant que de l’administrer.

Ziyad MAKHOUL dans L'Orient Le Jour ce matin

Israël attaque le Liban en représailles

Bon article exhaustif, bravo 20 minutes, surprenant ;-) :

C'est l'escalade. Le Hezbollah libanais est entré hier dans la bataille au Proche-Orient. Alors qu'Israël mène depuis trois semaines une vaste offensive dans la bande de Gaza pour récupérer un de ses soldats enlevé par des groupes armés palestiniens, la résistance islamique (bras armé du Hezbollah) a annoncé, hier matin, avoir enlevé deux soldats israéliens. Et exige en échange « la libération des prisonniers et détenus ». Une revendication semblable à celle de Khaled Mechaal, chef du bureau politique du Hamas palestinien en exil à Damas (Syrie).

Nul doute que la capture de deux nouveaux soldats israéliens a été « orchestrée depuis Damas et Téhéran. L'alliance irano-syrienne est en action, explique Antoine Basbous, directeur de l'observatoire des pays arabes. Le Hezbollah appartient à l'axe chiite qui relie Beyrouth à Téhéran, en passant par Damas où règne la minorité alouite et par Bagdad depuis la chute de Saddam Hussein. » Quant au Hamas, formation extrémiste sunnite, il n'a pas de relais dans les pays arabes et se retrouve dans ce nouveau croissant : la Syrie lui apporte un soutien logistique et l'Iran une aide financière.

Reste que si le Hezbollah décide seul de la paix et de la guerre au Liban, la réaction d'Israël n'en sera pas moins violente. Qualifiant l'enlèvement d'« acte de guerre», il a lancé hier une opération aérienne et terrestre d'envergure contre le sud du Liban, pour la première fois depuis son retrait militaire en mai 2000. Plusieurs ponts ont été bombardés. Le bilan provisoire de la police fait état de deux civils tués et vingt-quatre blessés. Le Liban a demandé hier soir une réunion urgente du Conseil de sécurité de l'ONU pour examiner l'« agression israélienne » et un cessez-le-feu « total », refusé par l'Etat hébreu.

Clémence Lemaistre - 20 minutes 13/07/2006

United colours of bandes de cons:

"Mohammad Nazzal, membre du bureau politique du Hamas, a qualifié d'"héroïque" l'opération menée mercredi par le Hezbollah en disant qu'elle servirait la cause palestinienne et arabe.

"Nous pensons que cette opération servira (...) la cause des prisonniers", a dit Nazzal dans une interview accordée à Reuters au Caire"

Et le peuple libanais dans tout ça! Who cares...

12 juillet 2006

Israël promet une riposte "sévère" à l'attaque du Hezbollah

Le gouvernement israélien a autorisé une riposte "sévère" à l'enlèvement de deux soldats israéliens par des membres du Hezbollah libanais qui ont aussi tué huit Israéliens.
Une déclaration du cabinet du Premier ministre Ehud Olmert dit qu'Israël tient le gouvernement libanais responsable de l'attaque et du retour sains et saufs des soldats enlevés.

"Israël tient le gouvernement souverain du Liban responsable de l'opération lancée à partir de son territoire et du retour sains et saufs des soldats enlevés", dit la déclaration.

"Israël doit agir avec la sévérité appropriée en réponse à cette attaque et il le fera", poursuit la déclaration. "Israël répondra d'une manière directe et sévère contre les auteurs responsables et il agira pour prévenir de futurs efforts et actes dirigés contre Israël".
Reuters

Les soldats israéliens ne seront libérés que dans un échange:

BEYROUTH - Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a annoncé mercredi que les deux soldats israéliens capturés à la frontière ne seront libérés que par le biais de "négociations indirectes, dans le cadre d'un échange" contre des prisonniers libanais et arabes.
(©AFP / 12 juillet 2006 16h54)

Olmert qualifie d' "acte de guerre" l'attaque du Hezbollah

JERUSALEM, 12 juillet (XINHUA) -- Le Premier ministre israélien Ehud Olmert a qualifié mercredi d'"acte de guerre" l'attaque transfrontalière perpétrée plus tôt dans la journée par des activistes du groupe radical libanais Hezbollah (parti de Dieu) dans le nord d'Israël.
"C'est un acte de guerre (commis) par l'Etat du Liban contre l'Etat d'Israël sur son territoire souverain", a déclaré M. Olmert lors d'une conférence de presse.
"Nous sommes prêts à répondre avec une grande force (...) Le cabinet sera convoqué ce soir afin de décider d'une nouvelle réponse militaire par les forces de défense israéliennes", a-t-il poursuivi.
M. Olmert a ajouté que son pays ne négocierait jamais avec les ravisseurs.
Le Hezbollah a affirmé plus tôt avoir capturé deux soldats israéliens, demandant à l'Etat hébreu de remettre en liberté des détenus incarcérés dans des prisons israéliennes en échange des deux soldats. Fin

Soldats israéliens enlevés au Liban - offensive de l'Etat hébreu:

JERUSALEM - L'armée israélienne opérait sur terre et dans les airs au Liban à la suite de la capture par le Hezbollah de deux soldats israéliens. Le mouvement chiite libanais entend les échanger contre "des prisonniers et des détenus".
"Nos avions, nos chars et notre artillerie opèrent à l'intérieur du territoire libanais", a déclaré un porte-parole militaire, en soulignant que cette offensive avait été lancée à la suite de la "forte probabilité" de la capture de deux soldats près du Moshav (ferme collective) Zarit, à la frontière israélo-libanaise.
Selon la police libanaise, les deux soldats israéliens ont été capturés en territoire libanais, dans la région de Aïta al-Chaab, proche de la frontière avec Israël, où une unité israélienne avait pénétré en milieu de matinée.
Dans un communiqué, le Hezbollah a indiqué avoir capturé les deux soldats à la frontière avec Israël. "Les deux prisonniers israéliens ont été transférés dans un lieu sûr", a-t-elle ajouté. Le mouvement intégriste chiite a ajouté qu'il voulait échanger les deux soldats contre des "prisonniers et des détenus" en Israël.
En représailles immédiates, l'aviation israélienne a bombardé un pont sur la route reliant les localités de Tyr et de Nabatieh, dans le sud du Liban.
Cette annonce est survenue après la chute dans le nord d'Israël de dizaines de roquettes de type katioucha et d'obus de mortier tirés en milieu de matinée à partir du sud-ouest du Liban. Selon une source militaire israélienne, au moins deux Israéliens ont été tués dans cette attaque.
Source (ats / 12 juillet 2006 14:46)

Dans la série n'importe quoi...: le Hezbollah tir des Katiouchas vers Israël

Le Hezbollah a lancé ce matin à partir du Sud Liban une attaque aux obus Katioucha sur le nord d’Israël.C’est la première fois que le parti de Dieu lance une attaque après la détérioration de la situation a Gaza, où les palestiniens avait opéré une attaque contre une position militaire israélienne et pris en otage un caporal israélien, Gilad Shallit, qui demeure toujours entre les mains des groupes islamistes palestiniens.Les obus ont atteint la localité de Shlomi, un village près de la frontière entre Israël et le Liban, et les habitants ont été appelés à se réfugier dans les abris.Tsahal est en état d’alerte, et l’aviation israélienne survole la région du Sud Liban.L’attaque aurait fait quatre blessés du coté israélien. AP

Dans la série n'importe quoi...suite: Capture de deux soldats israéliens à la frontière sud du Liban:

BEYROUTH, Liban (AP) -- La télévision du Hezbollah a annoncé mercredi que des militants de l'organisation islamiste pro-iranienne avaient capturé deux soldats israéliens après de violents affrontements à l'artillerie et à la roquette à la frontière sud du Liban. Aussitôt après cette annonce, l'armée israélienne à Jérusalem a exprimé sa "vive inquiétude" sur le sort de ses deux soldats après la revendication de leur capture par le Hezbollah. Les responsables militaires israéliens n'étaient pas en mesure dans l'immédiat de confirmer ces captures mais ont déclaré prendre très au sérieux la revendication de l'organisation islamiste. Cette revendication survient après que l'aviation israélienne a frappé des positions de la guérilla en riposte à des tirs de roquettes sur des communautés du nord d'Israël. AP

11 juillet 2006

Une mesure intelligente de notre ministre de la santé!

Je viens de lire cet article, paru dans l’édition du 11.07.06 du Monde. Article qui me laisse croire que le ministre n’est pas là que pour nous embêter, nous étudiants en médecine, avec des répartitions aberrantes, mais qu’il peut aussi prendre des mesures intelligentes en abolissant une mesure discriminatoire et stigmatisante! BRAVO!

" Certains homosexuels masculins devraient, vingt-trois ans après leur exclusion, à nouveau pouvoir effectuer des dons du sang, contre l'avis de plusieurs experts de sécurité sanitaire.
"La contre-indication permanente actuelle visant "les hommes ayant des rapports sexuels avec d'autres hommes" ne me semblait pas satisfaisante, car elle stigmatisait de facto une population et non des pratiques. Elle va donc disparaître", a déclaré au Monde, le ministre de la santé, Xavier Bertrand.

Les responsables de l'Etablissement français du sang procèdent actuellement au renouvellement de tous les questionnaires auxquels sont soumis les donneurs de sang et, en liaison avec la Fédération française des donneurs de sang bénévole, un guide d'information et de prévention sur les pratiques sexuelles de ces donneurs est en cours d'élaboration.

M. Bertrand précise que les spécialistes ne lui ont pas apporté la démonstration que le don de sang d'un hétérosexuel ayant des rapports non protégés avec de multiples partenaires était moins dangereux que celui d'un homosexuel n'ayant aucune pratique à risque.

"SITUATION PRÉOCCUPANTE"

"J'entends que l'on ne parle plus à l'avenir de "populations à risque" mais bien de "pratiques sexuelles à risque", souligne M. Bertrand. Il ne s'agit pas pour autant d'ignorer une situation très préoccupante, celle de la recrudescence de l'épidémie de VIH parmi les homosexuels masculins ; il s'agit au contraire de rappeler le danger des pratiques à risque, qu'elles soient homosexuelles ou hétérosexuelles."

L'affaire avait été soulevée il y a peu par Jack Lang. Dans un courrier du 11 mai adressé à M. Bertrand, le député PS estimait que cette exclusion instaurée deux ans après l'émergence de l'épidémie de sida, constituait "une mesure discriminatoire extrêmement choquante".

Dans sa réponse, datée du 17 mai, M. Bertrand expliquait que "l'homosexualité ne constitue bien évidemment pas en soi un critère d'exclusion (...) Les données épidémiologiques montrent que la prévalence de l'infection à VIH dans la population homosexuelle masculine sexuellement active serait de 12,3 %, contre 0,2 % dans la population générale. Ce n'est donc pas le fait d'être homosexuel, mais la pratique de relations sexuelles entre hommes qui constitue une contre-indication au don du sang. D'ailleurs, l'homosexualité féminine n'est pas une contre-indication."

Jean-Yves Nau"

Enfin, voilà, allez have a nice day et Enjoy :)

10 juillet 2006

Salut Zizou...

Zizou il a cogné, Zizou il a cogné...Belle fin de carrière du gamin en or des quartiers nord...la déception...

Enfin, voilà, allez have a nice day et Enjoy :) Be sure I wont...

07 juillet 2006

Je te hais!

Je te hais! Oui je te hais, toi qui t'es assise en face de moi dans le RER ce matin.

Toi qui, avec tes cheveux courts permanentés et peroxydés, tente pathétiquement de ressembler à une Evelyne Dhéliat version "cheveux gras qui feraient passer la marée noire de l'Exxon Valdez pour une plaisanterie carambar".

Toi qui, toute emmitouflée dans ce haut moulant et cette jupe courte, tente de ressembler aux couvertures glacées de tes magasines télés favoris. Mais il semble que tu aies pris le numéro de Télé7jours de la semaine dernière pour modèle, tu sais celui qui est avec Bibendum, et non celui de cette semaine avec Claire Keim ou tout autre starlette télévisuelle.

Tu t'es assise en face de moi et tu as ensuite enlevé tes chaussures-plateformes compensées version Britney Spears de SUPERMARCHÉ un jour de promo sur les jambonneaux industriels.

Tu as posée l'extrémité poly-déformée de ton membre inférieur sur le siège à côté de moi... je me retiens...j'hésite...dois-je t'emplafonner ou te vomir à la figure? Je ne sais pas....

Ton pied toujours sur le siège adjacent, tu décides alors d'aérer tes mycoses en écartant bien les orteils. Je suis en enfer, tu atteints des sommets lunaires dans le mauvais goût et la ploucerie... mais non, tu te surpasses et réussis à me surprendre... tu sors une pince à épiler de ton sac et entreprends alors de t'attaquer à ces poils noirs qui poussent en pagaille sur tes jambes pleines de vergetures, poils qui m'ont soudainement rappelé la véracité des théories darwiniennes.

Pour finir, le propre de l’athlète de haut niveau étant d’être capable de repousser ses limites plus loin et encore plus loin, telle une Zidane du mauvais goût, telle une Schumacher du plouc, tu décides alors de te gratter la plante du pied en t’aidant de l’accoudoir du siège...

Je te hais, toi déchet de la société, toi l’objectif d'audience de TF1, toi qui t’esclaffes en regardant les Bronzés 32, toi qui a décidé d’aller “au coiffeur” tout en ne comprenant pas pourquoi les gens “croivent”, toi qui soutiens des clowns à type de Besancenot-Laguiller-Bovet et consort. Je ne fais pas que te haïr, je te conchie!

Comme disait le bon Pierre “Plus je connais les hommes, plus j'aime mon chien. Plus je connais les femmes, moins j'aime ma chienne...C'est dur à porter, une haine pareille, pour un homme seul. Ça vous brûle de l'intérieur. On a envie d'aimer mais on ne peut pas. Tu es là, homme mon frère, mon semblable, mon presque-moi. Tu es là, près de moi, je te tends les bras, je cherche la chaleur de ton amitié. Mais au moment même où j'espère que je vais t'aimer, tu me regardes et tu me dis : Vous avez vu Serge Lama samedi sur la Une, c'était chouette.”

Enfin, voilà, allez have a nice day et Enjoy :) I will try...

05 juillet 2006

War in TIME 1


Enfin, voilà, allez have a nice day et Enjoy :)

02 juillet 2006

La Coupe du Monde depuis Munich:

Allemagne - Argentine, vu depuis un beer-garden Munichois:

Les rues de Munich post-match:



La toute fin de Portugal - Angleterre depuis le parc olympique de Munich:



France - Brésil, depuis le parc olympique de Munich:

Pour la petite histoire, c'est rigolo de voir des gens qui ne parlent pas UN mot de français chanter (ou tout du moins essayer de manière toute phonétique et personnelle) "Qui ne sautent pas n'est pas français", ça donnait plus ou moins "ki ne soulte pas nipa frencé"...c'était drôle :) Et avec tout ça, les supporters brésiliens ont gardés la pêche et ont mis l'ambiance post match avec de la samba.

Voila un rapide résumé du week-end teuton sur son versant foot, to be continued...

Enfin, voilà, allez have a nice day et Enjoy :)